Hardt Foundation Prize (in French only)


La Fondation Hardt décerne chaque année un prix à l’élève des Collèges de Genève qui aura rédigé le meilleur travail de maturité touchant à l’Antiquité classique.

Liste des lauréat-e-s, avec le titre de leur travail

2010
Marie Bertholon, pour son travail intitulé: «Homère dans l’Énéide de Virgile», et
Nicolas Terrasson, pour son travail intitulé: «Enquêtes et vérités».

2011
Nicolas Bach, pour son travail intitulé: «L’étude de l’art oratoire romain à travers un discours de Cicéron».

2012
Macaire Gallopin, pour son travail intitulé: «L’arrivée du printemps. Pièce pour chœur et piano sur un poème de Catulle».

2013 
Johannes Junge Ruhland, pour son travail intitulé: «Le Satyricon : manuscrit retrouvé-Codex Saldubianus».

2016
Vincent Boccadoro, pour son travail intitulé: «Mise en musique et traduction d’un choix de poèmes de Pindare».

2017
Axel Gubler,  pour son travail intitulé : « L’Antiquité tardive à Genève et le christianisme en province romaine » et
Maximilian Rudloff, pour son travail intitulé : « Athènes, l’Atlantide et la République : entre utopie, mythe et réalité ».

2018
Sara Eleonora Flores Montes et Lina Helena Wrzosowski, pour leur travail intitulé « Performance dansée, jouée et récitée autour de l’Odyssée ».

2019
Emma Brawand, pour son travail intitulé : « L’abeille antique ».

Le prochain délai pour remettre au doyen responsable des prix et concours de leur établissement les travaux des candidats est fixé au vendredi 27 mars 2020.

Règlement du Prix de la Fondation Hardt